Quels réflexes adopter pour que son cheval vieillisse bien Quels réflexes adopter pour que son cheval vieillisse bien 

Avoir un cheval, c’est généralement une source de fierté et de satisfaction pour les passionnés de l’équitation. Mais, savoir l’entretenir, c’est la garantie d’un bon processus de vieillissement. Cet article vous propose de découvrir les gestes à adopter pour que votre cheval vieillisse correctement.

Une alimentation adaptée à l’âge du cheval

Contrairement aux idées reçues, la vieillesse ne provoque pas toujours un amaigrissement chez les chevaux. Pour éviter que votre équidé ne se retrouve dans un état de maigreur lorsqu’il avance en âge, vous devez vous assurer de lui proposer une alimentation adéquate.

De façon générale, c’est à partir de 20 ans que l’on considère qu’un cheval est vieux. Vers ses 25 ans de vie, cet animal commence par présenter des signes de vieillesse plus marqués. Vous pouvez lire la vie du cheval selon bloganimal.fr pour en savoir plus sur le sujet.

Avec l’âge, le cheval perd progressivement ses muscles et montre alors des difficultés de locomotion. Dans le même temps, sa dentition devient moins efficace, ce qui provoque de sérieux problèmes de mastication. Certes, il arrive toujours à manger les concentrés et l’herbe. Cependant, il peine à manger le foin.

Sachant qu’il n’est pas possible de trouver de l’herbe en quantité suffisante tout au long de l’année pour son cheval, il devient alors primordial de recourir à un apport en fibres fourragères que l’animal peut facilement mâcher. Aujourd’hui, de nombreuses marques d’alimentation équine vendent du fourrage spécialement adapté pour les chevaux âgés.

Riche en fibres courtes, cet aliment vous permet de répondre aux besoins de votre équidé. Certes, il coûte plus cher que le foin traditionnel, mais il représente une solution efficace pour l’entretien de l’animal qui a été pendant longtemps votre compagnon des routes. À noter qu’il existe également des fourrages alternatifs que vous pouvez acheter pour aider votre cheval à garder la forme le plus longtemps possible.

Dans la mesure du possible, séparez votre vieux cheval des autres lorsqu’il est temps de les nourrir. Vous lui permettez ainsi de manger à son rythme. Assurez-vous également de le protéger des grosses chaleurs, de l’humidité et du froid. Avec l’âge, le cheval craint la déshydratation et il faut lui faire boire suffisamment d’eau, surtout lorsque les températures baissent.

Un bon entretien dentaire

L’autre réflexe à adopter pour que votre cheval vieillisse bien, c’est de lui accorder un bon soin dentaire. En effet, les dents du cheval poussent de façon continue jusqu’à l’âge de 25 ans. Elles s’abîment généralement par le frottement lors de la mastication des aliments.

Du coup, lorsqu’un cheval vieillit et que ses dents n’ont pas été correctement entretenues, il commence à présenter des asymétries de la bouche. Si rien n’est fait, ces petits défauts s’accentuent et se transforment en de grosses pointes. C’est d’ailleurs ce qui fait que certains chevaux présentent des joues sérieusement gonflées et blessées. Mais, avec un entretien régulier, votre équidé sera épargné de ce problème à la vieillesse.

Retenez toutefois que même avec des dents entretenues sur une base régulière, le cheval peut finir par perdre ses molaires avec l’âge. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de lui faire un soin semestriel ou annuel afin d’éviter la pousse excessive des dents en regard.